Cocorico, la lettre de l'Elysée
Ils se retroussent les manches
Cocorico, c’est une sélection de bonnes nouvelles repérées aux quatre coins des territoires : exploits, innovations, portraits de héros du quotidien, initiatives citoyennes solidaires, entreprises qui relocalisent en France …
Les bonnes nouvelles
Coups de jeunes

 
Champions – C’est un moment historique pour l’esport français : la Karmine Corp a été sacrée championne d’Europe sur League of Legends.
Heureux qui comme Ulysse – Ulysse Guttmann-Faure a 20 ans. En septembre dernier, il a créé avec 5 amis l’association solidaire Co’p1 qui vient en aide aux étudiants. Il distribue aujourd’hui près d’un millier de paniers chaque semaine avec plus de 500 bénévoles qui l’ont rejoint.
Missive très attendue – Il y a un mois, Chloë Burlet écrivait une lettre à l’Élysée car la pandémie l’empêchait de revoir sa grand-mère. La jeune Iséroise de 10 ans a reçu une réponse du Président
Vélo x Écolo – Simon et Clément Demarle, deux cousins de 19 ans originaires du Vaucluse, se sont lancés un défi écolo’ : sillonner la France (3 000 kms !) en vélo pour récupérer les masques jetés qui seront ensuite valorisés par une startup.
Ça plane pour eux – Des étudiants de l’école d’ingénieurs des Mines d’Albi fabriquent des prothèses à lames de course en recyclant des chutes de carbone provenant des usines Airbus. Un projet humain, sportif et écologique qui pourrait être commercialisé dès 2022 à des coûts bien inférieurs à ceux présents sur le marché.
De la suite dans les idées
 
TER verts – Entre Paris et la Normandie, les TER carburent désormais au colza ! Ce biocarburant permet de réduire de 60% les émissions de gaz à effet de serre. L’expérimentation va durer trois mois.
Grand cru de l’espace – C’est une expérience insolite qui a été menée dans la Station Spatiale Internationale : douze bouteilles de château Petrus et 320 sarments de vigne ont séjourné 14 mois dans l’espace. Le but ? Voir si la vigne soumise au stress en raison de l’absence de gravité trouve des solutions pour s’adapter et devenir, de retour sur Terre, plus résistante.
Surf écolo – À Brétignolles-sur-Mer, en Vendée, une entreprise a conçu une planche de surf 100% à partir de matériaux recyclés, comme des bouteilles en plastique.
Des maillots de foot recyclés et recyclables – C’est ce que propose Phénix Sport, une startup niçoise qui réalise des équipements de sport à partir de bouteilles en plastique, récupérées en Méditerranée.
Rien ne se perd, tout se transforme – La startup Lormauto, dans le Calvados, recycle des voitures à moteur thermique … en voitures électriques ! Pour cela, elle ne garde que la carrosserie et change tout le système interne de l’automobile.
Relocalisations
 
Le pionnier du bio est de retour à Lyon – Bjorg, le pionnier des boissons végétales né en 1970 à Saint Genis-Laval avant d’être racheté en 2000 par un groupe néerlandais … redevient français. Les Echos racontent la relocalisation de cette entreprise qui a été la 1ère marque agroalimentaire française à décrocher le label B Corp.
Bleu blanc rouge – À Saint-André-lez-Lille, l’entreprise Lemahieu propose une chaîne de fabrication entièrement française, du patronage à la finition. Le Monde a consacré un long papier à cette usine qui travaille par exemple avec Le Slip français.
Ils reviennent – Trois commerces de proximité vont renaître dans l’Yonne grâce au programme 1000 Cafés.
C’est concret – « Sans France Relance, on ne l’aurait pas fait ». Guyenne Papier est une entreprise présente depuis plus de 300 ans en Dordogne. Elle est (notamment) l’une des deux entreprises en Europe qui fabrique du papier fluorescent. Bonne nouvelle : grâce à l’aide de France Relance, elle va pouvoir relocaliser des activités jusque-là sous-traitées (et embaucher !).
De la Chine … à Trappes – Son nom ne nous dit peut-être rien mais Aircaptif est une startup spécialisée dans les structures légères gonflables qui travaille par exemple avec Michelin et … qui a le vent en poupe. Elle vient de décider de relocaliser sa production de la Chine à Trappes. Le déclencheur ? La crise sanitaire qui a compliqué les échanges à l’international.
Vous avez repéré des bonnes initiatives près de chez vous
qui mériteraient que nous en parlions ? 

Je fais remonter une proposition
Focus :
Ils se retroussent les manches
Focus : ils se retroussent les manches
C’est pendant une crise que se révèlent d’incroyables talents. Hommage dans ce numéro à ces milliers de citoyens qui ont mis leurs compétences et beaucoup de leur temps au service de tous, pour contribuer à la campagne de vaccination  :

En informant la population. Ils sont restaurateurs, boulangers ou commerçants à Saint-Denis et ils ont accepté d’endosser une autre casquette : celle d’ambassadeurs pour la vaccination contre la Covid-19. Leur rôle ? Échanger avec les habitants, répondre aux fausses informations qui circulent sur le sujet et convaincre les plus réticents de se faire vacciner.

En permettant de trouver facilement des créneaux de vaccination, avec Vite Ma Dose lancé par Guillaume Rozier, un data scientist de 24 ans également fondateur de CovidTracker, qui centralise les rendez-vous disponibles ou CovidListe, créée par Martin Daniel, data scientist, et Mathieu Ripert, ingénieur, en collaboration avec le Dr Antoine Roux, qui permet de s’inscrire pour recevoir les doses non utilisées.

En rompant l’isolement des plus fragiles comme la startup Granny et Charly co-fondée par Amélie Frély, 29 ans, durant le premier confinement pour mettre en relation des étudiants avec des personnes âgées et accompagner ces derniers à leurs rendez-vous de vaccination

En donnant un coup de main logistique dans les centres de vaccination, comme Adam Prouzat, 23 ans, qui consacre en moyenne 30h par semaine comme bénévole au centre de Loches et qui explique sa fierté « d’être le petit échelon de quelque chose de plus grand ». Ou encore comme les « pioupious » de Toulouse, ces étudiants en médecine mobilisés pour épauler les soignants et gérer les appels du SAMU sur la Covid-19.

 


Ce sera bientôt
en application

Les beaux jours arrivent et, avec eux, de bonnes nouvelles : le calendrier des réouvertures. Les principales dates à retenir  :
À partir du 19 mai :🕘 Couvre-feu décalé à 21h
🎞 Réouverture des commerces, musées, monuments, cinémas, théâtres, salles avec public assis
🍺 Réouverture des terrasses (6 personnes max.)À partir du 9 juin :

🕚 Couvre-feu décalé à 23h
🍴 Réouverture des cafés et restaurants (tables de 6 max.)
🎸 Jauge de 5 000 personnes pour les évènements sportifs et culturels (avec pass sanitaire)
💻 Assouplissement du télétravail
🏋🏻‍♀️ Réouverture des salles de sport

À partir du 30 juin :

🟢 Fin du couvre-feu

Sous réserve de la situation sanitaire dans chaque département

Main dans la main
 
Gagnant gagnant – Privés de cours en intérieur, des jeunes d’une école de danse de Lézignan-Corbières, dans l’Aude, peuvent à nouveau répéter dans le jardin … d’un Ehpad. Et redonner ainsi le sourire aux résidents !
Le pied à l’étrier – « Cuisine mode d’emploi(s) » : c’est le nom de l’école itinérante du chef étoilé Thierry Marx. Elle forme en 11 semaines des demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle qui, une fois leur diplôme en poche, pourront être embauchés comme commis de cuisine.
« Êtes-vous amoureux ? » – L’Opéra de Lorraine a décidé de mettre en musique et en images les histoires d’amour des Nancéiens à partir des témoignages recueillis dans les rues de la ville, des premiers émois des ados aux confidences de grands-mères.
Corbeau de mots doux – À Vicq-sur-Mer, les habitants ont eu la surprise de recevoir dans leurs boîtes aux lettres des messages anonymes … dont le seul but est de donner le sourire.
Ce serait dommage de ne pas partager
autant de bonnes nouvelles.
Je recommande par mail
Logo de l'Elysée
Suivez l’Élysée !