Dernière mise à jour : 05 Décembre 2017

LES PROJETS ATB EN AFRIQUE DE L'OUEST

19841993 – Aide à la création d'entreprises, en Afrique de l'Ouest - 6 pays concernés

ATB oeuvre pour la création d'entreprises en faveur des migrants, candidats au retour dans leur pays d'origine, en Afrique de l'Ouest. 35 personnes, sélectionnées pour leurs compétences et leurs motivations, mais vivant dans la précarité regagnent, leur pays respectif (Cameroun, Côte d'Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo) enrichis d'une formation supplémentaire, d'un matériel adéquat, et d'un fonds de roulement.

 

15 secteurs d'activité sont concernés (cordonnerie, podo-orthésie, mécanique, électricité, matériel médical, menuiserie, ébénisterie, miroiterie, plomberie, pompes à eau, serrurerie, PAO, agro-pastoral, import-export de fruits et légumes tropicaux).

 

Exemples de création d'entreprises en Afrique de l'Ouest

 

BENIN

Dès 1995: création et accompagnement du Centre de Séchage des Fruits Tropicaux du Bénin (CSFT) :

ATB-France crée, avec ATBD-Bénin, et avec l'aide de 900 souscripteurs, le premier Centre de Séchage des Fruits Tropicaux, à Abomey. Au séchage des fruits s'ajoute, grâce à l'apport de bailleurs de fonds et de nouveaux souscripteurs, la production du 100 % pur jus d'ananas.

 

En 2007, le CSFT emploie 40 personnes (en particulier des femmes) qui, à leur tour, font travailler plus de 1000 producteurs et ouvriers agricoles.

 

Mais l'activité se développe et le CSFT, structure associative, doit se structurer en une société commerciale, à fonctionnement démocratique (par exemple une coopérative ...).

 

Le CSFT au Bénin

 

BURKINA FASO

 

Dès 2007 : accompagnement de l'entreprise DAFANI S.A. (Orodara – Région des Hauts-Bassins)

 

Missionnée pour un séjour d'étude en faveur du Commerce Équitable par le Conseil Régional Rhône-Alpes, dans le cadre de la Coopération Décentralisée entre la Région Rhône-Alpes et la Région des Hauts Bassins, ATB se propose d'aider à l'amélioration de la production de la pulpe de mangue de haute qualité fabriquée par l'entreprise DAFANI S.A., une entreprise de transformation de fruits et légumes en purée, jus et concentrés, à capitaux 100 % burkinabé (45 actionnaires).

 

En 2009, cette entreprise fait travailler 132 personnes à temps plein et 200 saisonniers supplémentaires entre avril et août, période de récolte des mangues.

 

La capacité de production de pulpe de mangue de DAFANI est alors de 3 à 5 t/heure, mais cette entreprise, qui se dit "à vocation export" n'a pas encore de marché à l'export. ATB propose de mettre Dafani en relation avec des entreprises de Rhône-Alpes...

 

Coopération ATB-Dafani

 

Dès 2012 : accompagnement de la SN Ranch du Koba (Bobo Dioulasso – Région des Hauts - Bassins)

La SN Ranch du Koba (SNRK) qui emploie, en 2012, 8 permanents et 70 saisonniers, est une société d'exportation de fruits et légumes frais et séchés et de produits tropicaux tels que sésame, cajou, hibiscus, cacahuètes... C'est également un centre de conditionnement et d'importation de produits alimentaires tels que : pommes sucrées, pommes de terre, oignons, raisins, lait en poudre...

 

Issaka BOUGOUM, PDG de la SN Ranch du Koba, est aussi le Président de l'Association des Producteurs et Exportateurs du Burkina Faso et le Représentant des petits et moyens Producteurs et Transformateurs de la Région des Hauts-Bassins, au Burkina Faso.

 

A ce titre, ATB choisit de l'accompagner pour améliorer ses capacités à aider les Producteurs et Transformateurs de sa Région (aide logistique, appui à la certification Global Gap, Bio et Équitable, recherche de marchés à l'export...).

 

Coopération ATB-Ranch du koba

 

En 2014 : prise de contact avec diverses entreprises de transformation des fruits au Burkina Faso – Région des Hauts – Bassins

 

Pour dynamiser les activités économiques de la Région des Hauts-Bassins, notamment celles relatives à la Fillière Mangue, ATB souhaite regrouper un certain nombre d'entreprises en créant un Gie puis un Cluster, destiné à la formation, à la recherche de nouveaux débouchés et au partage des commandes et livraisons, dans le domaine de la transformation des fruits tropicaux. En effet, un tel regroupement permettrait aux entreprises de devenir plus compétitives sur les marchés internationaux. Pour cela, ATB contacte : Dafani à Orodara, Mango So et Tensya Guampri à Toussiana, la Société Nouvelle Ranch du Koba, la Fondation Paoline, la Cotrapal, l'Entreprise les Jardins, l'Unité de Séchage des Fruits et Légumes Koné Mamadou (USKM), et l'Unité de Transformation des Fruits Tropicaux (UFTT), à Bobo Dioulasso.

Parallèlement à ce projet, ATB mène une campagne de récolte de fonds auprès de Citoyens et d'Entreprises de la Région Rhône-Alpes. Le but est d'acquérir une Unité Mobile de Formation (UMF) pour la transformation des fruits en divers jus et de l'installer au Lycée Professionnel Guimbi Ouattara, à Bobo Dioulasso, en faveur de la création d'activités, source de revenus. Seront formés, sur cette UMF, des Étudiants et divers Acteurs Économiques. La campagne, en Rhône-Alpes, permet de récolter 40.000 Euros, grâce à 650 Souscripteurs.

En 2015-2016 : deux Chargées de Mission, basées à Bobo Dioulasso, ont pour tache, tour à tour, de contacter des Entreprises et des Institutionnels de la Région des Hauts-Bassins concernés par la Filière Mangue pour étudier les conditions de mise en place des projets ATB.

- Suite à diverses réunion de concertation :

- les entreprises ciblées de la filière mangue décident de créer un GIE, puis de participer, en 2016, à la mise en place d’un Cluster Régional.

- le Proviseur du Lycée Guimbi Ouattara accepte d’accueillir l’unité mobile, dans un but de formation des jeunes et des Acteurs Économiques de la Région des Hauts-Bassins. Le matériel est expédiée, fin 2016, par ATB.

- Paul Gilson, le fabriquant haut-savoyard de l’unité mobile, se rend alors à Bobo Dioulasso pour installer le matériel et réaliser les premiers essais de production.

 

Compte-rendus illustrés des activités ATB


2015

2016


2017

En 2017, Paul Gilson, accompagné d’un formateur de l’ISETA (Poisy) se rend à nouveau au Lycée Guimbi Ouattara pour une session de formation.

Le Proviseur du Lycée, ayant une grande ouverture d’esprit, accepte que des Etudiants d’Universités et des Acteurs Economiques de Bobo se joignent au groupe d’apprenants pour agrandir le nombre des bénéficiaires de cette formation. C’est ainsi que, cette année là, déjà, quelques étudiants, ayant créé leur propre emploi, ont produit, sur l’unité mobile, leurs premiers jus de fruits pour les revendre…. De plus, l’unité mobile est présentée au Forum de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique (FRSIT) à Ouagadougou. Le succès, auprès des visiteurs du Forum, est réel...